Devenir Bijoutière – Pas à Pas – #1

0 Flares 0 Flares ×

Bonjour tout le monde,

Cela fait un petit moment que je ne vous avais pas écrit sur le blog, mais pas de panique, je suis de retour, très heureuse de partager avec vous de bonnes nouvelles et de beaux projets!

Pour tout vous dire, j’aimerais commencer une sorte de « Journal » dans lequel je pourrai partager avec vous les différentes étapes de mon apprentissage de la bijouterie. Vous pourriez dire « Ok, mais tu es déjà créatrice de bijoux ». C’est vrai. Je crée des bijoux, et j’adore cela, en particulier lorsque je travaille avec des perles fines, des pierres, du laiton, etc. Et bien sûr je vais continuer à créer ces bijoux que j’aime tant.

Cependant, pour être totalement honnête avec vous, un de mes plus grands rêves reste d’apprendre le travail du métal dans le but de pouvoir créer mes propres pièces de A à Z. Et quand je parle de métal, je veux dire l’argent, l’or, et pourquoi pas des alliages tels que le laiton et le bronze. Je rêve de créer des bracelets, des manchettes, des pendentifs, des boucles d’oreilles, des bagues…je crois que les bagues sont les bijoux qui me tiennent le plus à coeur. Il me tarde de créer mes premiers modèles. J’ai tellement d’idées en tête.
Pour la petite histoire, lorsque j’étais petite, je ne portais pas vraiment de bagues, même si ces bijoux me faisaient rêver. Je m’étais mise en tête que je porterai la/les bagues que mon amoureux m’offrirait plus tard et pourquoi pas des bagues que je me serai créées…J’en porte maintenant deux. Celles de mon cher et tendre, et une à chaque main. J’ai hâte de compléter par mes premiers modèles…

Bon nombre d’entre vous le savent, je n’ai pas étudié la bijouterie lorsque j’étais étudiante, mais la chimie, ce que j’ai d’ailleurs adoré. C’est pour cela que je peux dire et intituler cet article « Devenir Bijoutière ». C’est aussi pour cette raison qu’il me reste tout à apprendre sur le travail du métal en bijouterie :-) Vous comprenez mieux la situation?

Donc, un an et demi après avoir officiellement lancé Sophie & Renée, gardant chaque jour mon rêve en tête, j’ai pu commencer à toucher du doigt le travail du métal ainsi qu’une autre technique que je vous détaillerai dans un autre article. Grâce à Cécile, une personne et bijoutière adorable que j’ai eu la chance de rencontrer au cours d’un marché de créateurs en mai dernier à Lyon, j’ai pu faire un premier stage. Et je voulais tout simplement partager cela avec vous. Parce que cette étape représente beaucoup pour moi et ouvre un nouveau chapitre de ma vie en tant que créatrice de bijoux.

Cela s’est donc passé en juin, dans le très joli atelier boutique de Cécile qui se trouve dans le Vieux Lyon, l’Atelier Boutik! J’ai d’abord appris a manier les principaux outils. Dans un premier temps sur le laiton. Puis nous avons parlé de mon projet avec lequel j’étais venue. J’avais dessiné quelques esquisses de bagues sur un carnet. J’avais en tête une bague pour l’anniversaire de mon petit mari qui allait sur ses 30 ans quelques jours plus tard. Timing parfait!

Cécile m’a expliqué toutes les étapes en détails pour créer cette bague et nous nous sommes lancées de suite! Je ne pourrai pas tout vous détailler ici. Malheureusement je n’ai pas de photos à partager avec vous puisque j’avais besoin de mes deux mains pour travailler et rester concentrée! Mais si vous avez des questions, n’hésitez pas svp!

Quelques heures plus tard, la bague était là, brillante et prête à être offerte. Et j’étais ravie. Fière du cadeau que j’allais pouvoir offrir à mon chéri (qui je l’espérais, l’aimerait aussi…). Et surtout très excitée par la fait que j’avais aimé travailler le métal, dans un véritable atelier de bijouterie. Cette première petite étape a été une première grande confirmation pour moi. Je suis repartie un peu fatiguée (eh oui, c’est bien plus physique que ça en a l’air :-) ) mais tellement heureuse et soulagée.

IMG_20140707_121717

Dernier point, un des plus importants, j’ai eu l’opportunité de connaitre Cécile, qui est une personne tellement sympathique, qui prend le temps d’enseigner les bases à une débutante comme moi, et de répondre à toutes les questions. Ce n’est pas simple de trouver quelqu’un prêt à apprendre les bases à des gens comme moi, qui découvrent tout du travail du métal, et en dehors d’écoles spécialisées. Cécile offre cette opportunité et je me sens chanceuse d’avoir croisé son chemin. Beaucoup de choses déterminantes dans la vie sont la conséquence de bonnes rencontres.
Je suis aussi convaincue que le fait que Cécile n’était pas bijoutière dès le début de sa carrière professionnelle, mais biologiste, nous donnent quelques points communs. Elle comprend mes questions, mes doutes, mes difficultés mais aussi ma curiosité et mon désir profond de poursuivre dans cette voie, cette envie d’être heureuse en créant des bijoux. Il y a quelques années elle a décidé de changer de voie et de se former à la bijouterie. Comme je le fais maintenant. Cécile est allée dans une école spécialisée. Peut-être que je ferai de même un jour. Mais pour l’instant, je continue de manière autodidacte avec l’aide précieuse de personnes comme Cécile. Et c’est chaque jour un plaisir, même si c’est loin d’être simple chaque jour. :-)

il_570xN.592439073_5ofi

Dans le prochain article, je vous raconterai ma super escapade en Alsace avec Evane, la créatrice des bijoux Misty Sunday. Fin juin, nous sommes allées visiter l’une des plus grandes foires aux minéraux du monde…

Merci et à bientôt!<3

 

S.

 

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Pin It Share 0 Email -- Google+ 0 0 Flares ×
Comments
    • Sophie Sophie
  1. Elo

Post A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *